Credit conso
Publié le 24 Novembre 2017 à 15h41 - 24 v.

Comment choisir son comptable en location meublée ?

Percevez des revenus de qualité en investissant dans la sous location meublée, avec l’éventualité de réaliser d’importantes économies d’impôt grâce au choix de la fiscalité appliquée.

Il est par conséquent indispensable de se faire accompagner par un expert-comptable spécialisé dans la location meublée afin de réussir le pilotage de son activité.

D’autant que l’investisseur, bien qu’exerçant une activité individuelle, est plutôt considéré comme étant un micro entrepreneur, donc une micro entreprise. Comment choisir son expert-comptable ?

Un spécialiste en LMNP

L’expert-comptable doit être spécialisé en LMNP ou location meublée non professionnelle. La location meublée en effet propose deux types de fiscalité, le régime micro BIC d’une part et le régime réel d’imposition d’autre part. Le choix du régime dépend du montant annuel de la recette perçue. Les avantages du régime réel d’imposition sont entre autres l’opportunité de déduire de nombreuses charges de ses revenus imposables, tandis que celui du régime micro BIC se traduit par l’application d’un abattement forfaitaire de 50%.

L’expert-comptable doit également savoir calculer la dotation aux amortissements applicable sur l’immobilier et sur le mobilier afin d’optimiser efficacement la rentabilité de l’activité. Cet amortissement va permettre de supprimer en totalité les impôts dus pendant une durée de 15 à 20 ans pour l’immobilier et de 7 à 10 ans pour le mobilier.

Les missions de l’expert-comptable consistent à tenir la comptabilité de l’investisseur après la déclaration de son activité auprès du greffe du tribunal de commerce. Les déclarations fiscales et l’établissement du bilan comptable annuel font également partie de ses missions.

Choisir l’expert-comptable pour sa proximité et sa disponibilité

Il est donc recommandé de choisir son expert-comptable pour sa proximité et pour sa disponibilité, celui-ci détenant le tableau de bord de l’activité de son client : il sera à l’écoute des attentes de ce dernier et le conseillera quant aux décisions à prendre. Ceci tout en étant constamment en connaissance de l’évolution des lois en vigueur.

Les publications similaires de "Actus"

  1. 3 Juil. 2017Moins de crédits conso au printemps 2017169 v.
  2. 26 Juin 2017Comment obtenir un prêt personnel meilleur taux202 v.
  3. 20 Sept. 2016Quels sont les avantages et les inconvénients du crédit de consommation428 v.
  4. 9 Sept. 2016Qu'est-ce que le crédit de France ?393 v.
  5. 5 Mai 2016Souscrire au bon crédit à la consommation510 v.
  6. 24 Mars 2016PERP : une niche fiscale idéale487 v.
  7. 20 Mars 2016Les taux de crédit immobilier repartent en baisse début 2016499 v.